Catégories
Comptabilité et gestion Entrepreneuriat

4 conseils pour éviter la faillite en période de crise

Une crise est une période éprouvante durant laquelle toutes les ressources d’une entreprise sont mobilisées pour éviter une possible faillite. Peu importe sa nature, lorsque la crise survient, elle met à terre plusieurs entreprises, noyées par les difficultés financières. Pourtant, d’autres entreprises arrivent à mener normalement leurs activités, voire réadapter leurs affaires et se faire beaucoup plus de revenus. Plusieurs voies et moyens permettent à ces entreprises de résister face à la crise et de pallier à la faillite. Découvrez dans cet article, quatre conseils efficaces vous permettant de surmonter les crises survenant lors de l’exercice de vos activités. 

1. Élaborez de façon urgente un nouveau plan d’affaires

Le plan d’affaires ou business plan est un document par lequel sont décrites les différentes stratégies élaborées par l’entreprise. Ces stratégies concourent toutes à l’atteinte de ses objectifs. Le business plan présente également l’analyse de la situation du marché et toutes les actions à réaliser par l’entreprise. Ce document est sans doute très important pour la bonne marche de vos activités. 

De ce fait, l’élaboration d’un nouveau plan d’affaires conçu pour la circonstance révèle toute son utilité. En effet, le nouveau plan d’affaires vous permettra notamment de revoir votre stratégie et de réorganiser vos activités. Il vous aidera à mieux vous adapter à la situation de crise. En effet, vous pourrez déterminer si possible de nouvelles opportunités d’affaires ou encore de prévenir d’éventuels risques d’imprévus. 

Pour qu’il soit efficace, le nouveau plan d’affaires doit contenir des informations essentielles telles que:

  • les détails sur toutes les activités que vous menez au sein de votre entreprise. 
  • la description de la situation actuelle de l’entreprise. Il s’agira ici de retracer le niveau de stabilité de votre entreprise ainsi que sa phase de croissance.
  • la stratégie marketing. Elle prendra en compte les actions marketing qui vous serviront à promouvoir votre produit ou service. 
  • les prévisions concernant les ventes afin de mieux cerner les approvisionnements à faire en fonction de la crise. 

Il est important que vous élaborez un nouveau plan d’affaires le plus vite pour reprendre le contrôle de votre entreprise. A noter que les stratégies du business plan peuvent varier en fonction du type d’entreprise que vous dirigez. 

2. Renforcez la confiance des clients et des collaborateurs

Les clients sont ceux qui déterminent la réussite votre business. Ils ont le pouvoir de sauver votre entreprise même si elle se trouve au bord de la faillite. C’est pour cela qu’ils représentent la variable la plus importante de tout business. Vous devrez être en contact permanent avec vos clients afin de mettre vos clients au parfum de l’évolution des activités. Vous pourrez ainsi leur faire part des changements qui seraient survenus. 

Le but sera de miser davantage sur les points forts de votre entreprise, sur ses  produits phares. Cela vous permet de démontrer à vos clients combien ils sont importants à vos yeux. Il en va de même pour vos collaborateurs envers lesquels vous devez faire preuve de transparence absolue sur votre gestion. Ceci renforcera certainement le lien de confiance entre vous. Vos collaborateurs peuvent également par exemple vous sortir des idées pouvant vous sortir de la crise. Ils sont d’une aide précieuse dans le processus.

Dans cet article nous partageons avec vous les astuces vous permettant de garder en permanence le contact avec vos clients.

3. Limitez la production 

Pendant la crise, votre production doit se faire de façon contrôlée afin d’éviter que votre entreprise n’épuise toutes ses ressources. Il serait alors primordiale d’évaluer au préalable la situation financière de votre entreprise. Pour le faire efficacement, vous pouvez procéder à un inventaire général qui tient compte de la variation des ventes récentes. Ceci vous permettra d’effectuer une bonne estimation des approvisionnements à faire prochainement. 

En plus d’être en contact avec vos clients, il faudrait pouvoir évaluer la demande et y répondre. Dans le cas contraire, vous pourrez enregistrer des pertes si vous n’arrivez plus à vendre vos produits. C’est pour cette raison qu’il est important de faire une évaluation de la demande avant de procéder à la production. Pour évaluer la demande, vous avez la possibilité de lancer une enquête auprès de vos clients pour être mieux fixé.

4. Optez pour un chômage technique

Lorsque la crise vous contraint à réduire ou à suspendre vos activités, vous pouvez procéder à chômage partiel. Le chômage technique, encore  appelé chômage partiel, permet à votre entreprise de réduire ses frais de personnel. Il ne s’agit pas d’une rupture des contrats de travail qui lient votre entreprise à vos salariés. Cependant, pour recourir à un tel processus, il faut une demande d’autorisation au préalable auprès des autorités territoriales.

Selon l’ampleur de la crise, votre entreprise n’aura d’autre choix que de réduire le nombre d’heures de vos salariés pour ainsi baisser les charges du personnel. Comme les ventes ou l’écoulement de vos produits tournent presque au ralenti , il est bien de réduire également l’activité de vos employés afin de pouvoir les rémunérer en fonction du nombre d’heure passé. 

En définitive, pour surmonter une crise, période compliquée pour votre entreprise, vous devez prendre les mesures financières adaptées, réadapter vos stratégies en définissant un nouveau plan d’affaire. Vous pourriez augmenter vos chances de survie si vous mettez effectivement en pratique ces différentes astuces. Retenez que votre façon de dynamiser la productivité tout en maintenant l’équilibre entre l’offre et la demande pourrait être le moyen utile pour surmonter la crise.

3 ressources clés pour démarrer une bonne gestion financière

Recevez directement dans votre boite mail, nos trois meilleurs ressources pour démarrer une bonne gestion financière.

Partager cet article