Catégories
Uncategorized

Kudizy : nouvelle année, nouveaux prix !

C’est bientôt la nouvelle année. Et de notre côté à Kudizy, beaucoup de choses sont déjà nouvelles.

Cela fait plus d’une année maintenant que nous nous sommes engagés dans cette aventure entrepreneuriale avec le challenge de rendre la gestion financière et comptable de votre entreprise (et celle de toutes les PME africaines)  plus facile, simple et moins cher !

Et en tant qu’entrepreneur, lorsque nous créons un produit c’est pour que les personnes pour qui nous l’avons créé l’utilisent. Ce n’est pas juste une question d’argent ou de succès, c’est une question de fierté de savoir que les gens que nous servons trouvent de la valeur dans ce que nous faisons.

Alors dans cet article, nous venons partager avec vous la petite histoire qui nous a conduit à transformer notre offre pour mieux satisfait les besoins de votre entreprise en matière de gestion financière et cela en fonction du niveau de maturité de votre business. En plus de quoi, nous vous dévoilons la superbe grande promo de fin d’année que nous faisons à tous nos anciens et nouveaux utilisateurs.

La petite aventure qui nous a mené à cet instant précis !

Nous sommes la première startup africaine, créée par des Africains pour des africains qui s’est donné pour mission de permettre aux entrepreneurs du continent de mettre une croix sur leurs soucis en comptabilité et en gestion financière enfin de se concentrer sur ce qui est le plus important pour eux : la croissance de leur business.

À notre lancement initial, notre application qui intègre la gestion de la facturation, des dépenses, des stocks et des clients coûtait 10.000fcfa par mois. C’était la seule offre disponible.

Ce qui veut dire que lorsque vous créez votre compte, vous avez accès à l’application gratuitement pendant 14 jours (la période d’essai). À la fin de cette période vous devez souscrire à l’abonnement payant si non vous ne pouvez plus continuer à utiliser le produit.

Mais après avoir passé quelques mois à tester cette stratégie, nous nous sommes rendu compte qu’elle n’aidait pas tous nos utilisateurs. Concrètement, nous nous sommes rendu compte que la majorité des utilisateurs n’arrivent pas à utiliser correctement le produit pendant la période d’essai de 14 jours. Ceci a peut-être été votre cas. Encore beaucoup plus important, à la fin de la période d’essai, les jeunes entrepreneurs, les free-lances ou même les travailleurs salariés qui ont des besoins limités en facturation et en gestion financière retrouvent leurs accès à l’application bloquée.

Cette leçon apprise nous a conduit à la réflexion du changement total de notre mode de facturation.

Un nouveau plan gratuit pour garantir votre accès à kudizy en tout temps

Aujourd’hui, lorsque vous créez votre compte sur Kudizy, l’expérience ne s’arrête plus à la fin de votre période d’essai de 14 jours. Vous pouvez toujours continuer par l’utiliser autant que vous voulez mais avec certaines limites. Ce qui veut dire que si vous avez déjà un compte et que votre période d’essai est expirée, vous pouvez toujours avoir accès gratuitement à Kudizy en vous connectant à travers le lien suivant.

Si vous êtes un free-lance ou un salarié qui a besoin d’envoyer des factures récurrentes chaque mois pour votre prestation, le plan gratuit de Kudizy est parfait pour vos besoins. Créez gratuitement votre compte en cliquant ici pour envoyer des pros format illimité et une facture chaque mois.

Envie de profiter du plan gratuit ?

Que vous ayez déjà un compte sur Kudizy ou vous souhaitez en créer un pour bénéficier de l’offre gratuite, cliquez sur le bouton suivant.

Si vous êtes une startup, vous allez adorer notre plan Startup

Introduire le plan gratuit n’était pas suffisant. Il nous fallait un plan qui serait adapté aux entrepreneurs qui viennent juste de démarrer leur entreprise et qui ne génèrent pas encore un revenu consistant. Car notre vision est de vous accompagner depuis que vous démarrez jusqu’à la croissance fulgurante de votre entreprise.

Si vous êtes une startup ou que votre entreprise se trouve encore dans ses premières années d’existence, nous avons ce qu’il vous faut. Nous savons qu’à ce moment précis de la vie de votre entreprise, réduire les charges fixes pendant que les revenus ne coulent pas à flot est l’une des décisions qui peuvent vous conduire au succès. Alors, nous avons entamé la discussion avec certains entrepreneurs d’entre vous dans ce type de profil pour déterminer l’offre idéale. Cette réflexion nous a conduit à l’introduction du plan startup.

Le plan Startup est simple, adapté et abordable pour les startups et petites entreprises. Il ne coute que le prix forfaitaire de 7.99 $ soit approximativement 4.500FCFA par mois.

Si vous êtes un solo entrepreneur ou propriétaire d’une petite entreprise, le plan Startup présente les avantages nécessaires pour satisfaire vos besoins de facturation et de comptabilité. Vous pouvez souscrire au plan startup en cliquant ici.

Votre business est en pleine croissance ? Le plan croissance est fait pour vous

Le plan Croissance qui n’est rien d’autre que le tout premier plan que nous avons introduit à notre premier lancement. Ce plan est conçu et adapté aux entreprises qui génèrent déjà de l’argent, qui sont en croissance et ont besoin d’une application de gestion efficace pour les aider à gérer leur finances. Sans aucune limite.

En plus d’avoir accès à tous les avantages du plan Startup, la souscription au plan Croissance à 10.000FCFA le mois, vous donne droit à un accès illimité à toutes les fonctionnalités de Kudizy.

Si vous avez une entreprise qui génère déjà des revenus et avez besoin d’un progiciel de gestion financière complète qui facilite la collaboration entre vous, votre comptable et votre équipe, le plan croissance est le plan qu’il vous faut. Vous pouvez souscrire au plan startup en cliquant ici.

Vous êtes une grande entreprise déjà établie ? Contactez-nous pour un plan sur mesure !

L’une des choses que nous avons apprises auprès de vous après le lancement est que toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins. Pendant que les jeunes entreprises peuvent faire leur passage vers un nouvel outil parce qu’il est mieux que ce qu’elles utilisent actuellement, la transition chez les grandes entreprises est plus délicat. Si vous êtes une grande entreprise ou si vous avez une structure déjà établie, même que vous utilisez d’autres outils de gestion comme Sage et vous souhaitez passer à Kudizy, nous vous guiderons pas à pas jusqu’à l’intégration complète.

Enfin, une offre spéciale fin d’année juste pour vous !

Comme nous l’avons dit en début de cet article, pour cette fin d’année nous lançons une spéciale promo. Une promo exceptionnelle qui vous donne droit à 20% de réduction sur toutes nos offres valables jusqu’au 20 décembre.

C’est notre façon à nous de vous souhaiter la bienvenue chez Kudizy en cette fin d’année.

Remplissez le formulaire suivant si vous souhaitez bénéficier de cette offre promotionnelle et nous vous contacterons dans les minutes qui suivent pour activer votre compte.

Profitez des 20% de réduction spéciale sur tous nos plans !

Remplissez le formulaire suivant pour bénéficier de la promotion

Catégories
Comptabilité et gestion Entrepreneuriat

4 risques que vous courrez en utilisant les méthodes de facturation traditionnelles

La facturation est une tâche importante au sein de toutes les entreprises. Tant que vous vendez quelque chose (que cela soit un produit ou un service) vous avez besoin d’émettre des factures pour faciliter votre comptabilité et rester en norme vis-à-vis de la lois et professionnel vis-a-vis de vos clients. Cependant, dans votre objectif d’aller vite dans votre travail et de minimiser vos charges fixes, vous avez probablement opté pour un outil traditionnel de facturation (et à priori gratuit), comme : un facturier (conçu par votre imprimeur), Excel, Word, un logiciel de facturation étranger, etc.

Ces différentes solutions malgré leurs avantages évidents vous exposent à plusieurs inconvénients qui risquent de nuire à la gestion de votre business et son évolution sur le court terme et le long terme. Dans les points suivants, vous prendrez conscience de ces dangers et à la fin de cet article, vous aurez accès à travers le guide ultime de la facturation (PDF), à la solution pour une facturation efficace.

Note importante : Si pour une raison ou pour une autre, vous n’avez pas le temps ou l’envie de lire l’article en entier, je vous conseille de prendre le temps de télécharger le guide ultime pour la facturation juste en en cliquant sur le lien suivant.

Cliquez ici pour télécharger le guide ultime de la facturation

Let’s go!

1. Des factures en non-conformité avec la loi

Le premier risque (et le plus fréquent) auquel vous vous exposez en utilisant des méthodes traditionnelles de facturation est bel et bien de créer des factures en non-conformité avec la loi.

Si vous avez une entreprise enregistrée (ou que vous tenez une comptabilité) vous savez que vous avez le devoir de conserver les pièces justificatives de vos recettes. Les factures qui représentent les seules pièces justificatives de vos entrés doivent respecter certaines mentions légales obligatoires. Sans quoi, elles ne sont pas reconnues devant la loi lors d’un contrôle par exemple.

Mais lorsque vous utilisez des méthodes de facturation étrangères ou traditionnelles, elles ne connaissent ni ne tiennent généralement compte de ces mentions. Ce sera donc votre responsabilité à vous de connaitre par cœur toutes les mentions légales devant figurer sur votre facture. Un travail fastidieux que vous pouvez éviter si vous utilisez un outil de facturation adapté aux normes de l’OHADA.

2. Des difficultés à suivre les factures que vous délivrez (et vos entrées)

Que faites-vous chaque soir après le travail ou en fin de semaine ?

Un petit point comptable pas très plaisant d’une demi-heure. Si ce n’est pas vous-même qui le fais peut-être directement, vous aurez quand même à vous assurer que les calculs sont justes, si vous avez des clients débiteurs, ou si vos bénéfices n’ont pas diminué depuis la semaine passée.

Et ceci est le deuxième plus gros risque que vous courrez en utilisant des méthodes traditionnelles de facturations : vous n’avez aucun contrôle rigoureux sur vos revenus tant que vous ne faites pas un effort extrême pour comptabiliser vos entrées de façon régulière et relancer vos clients en cas de non-paiement.

Word, Excel ni votre facturier à la boutique ne comptabilisera vos entrées à votre place si vous ne le faites pas vous-même.

En plus, vous laissez votre argent dans la poche de vos clients qui vous doivent (parce que vous avez oublié de le leur réclamer) et vous en laissez également sur la table car les devis qui sont suivis d’une bonne série de relances reçoivent 67% plus de retours positifs que ceux qui n’en ont pas.

Aussi, la numérotation des factures est manuelle dans la majorité de ces outils ce qui vous expose à des risques de confusion et de perte.

3. Perte totale de vos données après un dysfonctionnement

Que se passera-t-il si votre ordinateur sur lequel vous avez tous vos fichiers Excel tombe en panne ou que vous égarez vôtre facturier/bloc-notes ?

Lorsque l’outil de facturation que vous utilisez est directement relié à un ordinateur de bureau où est rattaché à un appareil précis, en cas de perte de données de cet appareil, vous perdez systématiquement toutes les factures que vous aurez enregistrées sur l’appareil. Et croyez-le ou non, dans un contexte où les coupures d’électricité sont fréquentes dans nos pays, vos ordinateurs peuvent avoir des pannes à n’importe quel moment. Plusieurs entrepreneurs perdent tous les jours les données de leur entreprise de par un dysfonctionnement imprévu.

4. Impossibilité de facturer vos clients de n’importe où

Utilisez-vous un logiciel de facturation auquel vous n’aurez accès qu’en étant sur votre ordinateur ou au bureau ? Il vous sera difficile de facturer vos clients lorsque vous ne vous trouverez pas au bureau. Et le risque que vous courrez dans ce cas est le fait de ne pas être en mesure de conclure des contrats ou faire des ventes quand vous n’êtes pas surplace. Ce qui se traduit en perte pour votre entreprise et vous limite dans votre expansion sur le long terme.

Ce sont là quelques risques que vous pouvez rencontrer (ou rencontrez déjà) dans la gestion de la facturation avec des outils traditionnels. Et ceci a un effet négatif sur le rendement de votre entreprise sur le court terme et le long terme. Il convient de trouver un moyen qui puisse vous permettre de mieux gérer la facturation en toute sécurité, de façon professionnelle et réglementaire. C’est à ce besoin que répond Kudizy, la première application de gestion comptabilité simplifiée développée pour les entrepreneurs africains qui permet de facturer facilement vos clients en tout temps et en tout lieu et de suivre vos revenus sans aucun effort.

Comme promis, vous pouvez télécharger le guide ultime de la facturation en remplissant le formulaire suivant. Dans ce guide, nous avons apporté des solutions à chacun des problèmes et risques énumérés ci-dessous. Désormais après avoir consulté ce guide, vous serez en mesure d’adopter une méthode de facturation plus dynamique pour votre entreprise afin de bien entamer cette nouvelle année 2021.

Remplissez ce formulaire pour recevoir le guide pour la facturation de vos clients

Catégories
Comptabilité et gestion Entrepreneuriat

Les différentes solutions de facturation : avantages et limites

Il existe une multitude de solutions que vous pouvez utiliser pour gérer votre facturation. Entre les solutions manuelles (comme les facturiers), les solutions généralistes (comme Word, Excel, etc.), les progiciels de gestion intégrée (comme Sage, Perfecto, etc.) et les logiciels de facturations en ligne (comme Kudizy), le choix peut devenir très vite complexe.

Cependant, si vous faites un mauvais choix maintenant, vous pourrez en payer les prix sur des années et la transition vers un autre outil pourrait devenir plus compliquée au risque que vous perdiez toutes vos données.

Toutefois, que vous soyez juste à la recherche d’un meilleur outil de facturation ou d’un logiciel qui répond à vos besoins précis, vous trouverez les différents éléments de réponse à travers cet article pour effectuer votre choix. Nous ferons le tour de tous les outils disponibles sur le marché en vous présentant leurs avantages et inconvénients ainsi vous pourriez faire un meilleur choix pour votre business.

Note importante : Si pour une raison ou pour une autre, vous n’avez pas le temps ou l’envie de lire l’article en entier, je vous conseille de prendre le temps de télécharger le guide ultime pour la facturation juste en en cliquant sur le lien suivant.

Cliquez ici pour télécharger le guide ultime de la facturation

Allez, rentrons dans le vif du sujet !

1. Les solutions manuelles (les facturiers)

L’un des moyens de facturation pour délivrer des factures à vos clients est le facturier. C’est un outil généralement sous forme de carnet en papier constitué de plusieurs feuilles détachables et qui sert à créer rapidement des factures et de l’avoir en deux exemplaires (une pour le client et une pour le fournisseur).

Avantages

L’avantage avec les facturiers est la clarté du document ce qui ne vous nécessite que de remplir quelques champs pour émettre une facture au client. La simplicité est très souvent la raison pour laquelle beaucoup d’entreprises optent pour cela car vous n’avez qu’à savoir écrire avec un stylo pour l’utiliser.

Inconvénients

Malgré sa simplicité, le facturier est la méthode de facturation qui présente le plus d’inconvénients pour une comptabilité effective et l’évolution de votre entreprise. Voici quelques-uns de ces inconvénients :

  • Vous ne pouvez pas personnaliser vos factures (ajouter votre logo par exemple) et vos factures auront exactement le même aspect que celui de vos concurrents (à moins que vous en commandiez un personnalisé à votre imprimeur)
  • Vous ne pouvez pas facturer vos clients à distance ce qui vous fait courir le risque de louper des marchés ou des ventes
  • Vous pouvez perdre vos données à n’importe quel moment (i.e vos archives de factures) si jamais vous égarez vôtre facturier
  • Vous perdez du temps et de l’argent dans votre comptabilité
  • Vous n’avez aucune possibilité de suivre vos paiements et de relancer vos clients en car de retard de paiement

2. Les logiciels généralistes (Word/Excel)

Les logiciels généralistes sont les logiciels qui ne sont pas de base des logiciels de comptabilité ou de facturation mais qui ont été détourné dans leur utilisation pour ce but.

Microsoft Word est un logiciel qui permet de faire du traitement de texte. Ce logiciel est utile pour rédiger des textes, des documents, des rapports ou correspondances. Microsoft Excel est un logiciel qui permet fondamentalement de concevoir des tableaux et de faire des calculs.

Avantages

Même si les logiciels Word et Excel n’ont pas été conçu pour créer des factures ou gérer votre comptabilité, vous pouvez quand même avec un peu de maitrise les adapter à vos besoins de facturation. L’avantage principal de ces logiciels est qu’ils sont gratuits et ne vous exigent pas un abonnement avant l’utilisation. Ils sont également faciles d’utilisation car vous y êtes probablement habitué.

Inconvénients

Malgré la gratuité et la « facilité »d’utilisation de ces deux logiciels, l’expérience a montré qu’ils sont à la base de plusieurs erreurs dans les factures que les entrepreneurs qui les utilisent délivrent. Mais pas seulement cela. Voici les autres conséquences auxquelles vous vous exposez si vous utilisez Word ou Excel pour émettre vos factures :

  • Vous faites beaucoup d’erreurs dans la numérotation de vos factures
  • Vous perdez beaucoup de temps dans la création de vos factures car le processus n’est pas dynamique
  • Vous pouvez perdre vos données à n’importe quel moment (i.e vos archives de facture) si jamais votre ordinateur tombe en panne
  • Vous avez beaucoup de difficultés pour avoir des statistiques fiables
  • Vous n’avez aucune possibilité de suivre vos paiements et de relancer vos clients en car de retard de paiement

3. Les progiciels de gestion intégrée (Sage/Perfecto)

Sage et Perfecto sont des progiciels de gestion d’entreprise intégrée qui intègrent non seulement la facturation mais également la comptabilité, la gestion commerciale, la gestion des ressources humaines, etc.

Avantages

L’avantage avec ces progiciels est que vous disposez d’une gamme complète qui vise à vous accompagner dans la gestion de votre facturation mais aussi dans votre gestion financière en général. Si vous n’avez pas très souvent accès à la connexion internet lors de l’émission de vos factures, les progiciels de gestion intégrée sont une très bonne solution de facturation pour votre entreprise.

Inconvénients

Même si les progiciels de gestion intégrée sont une belle alternative à tous les inconvénients des logiciels généralistes et les facturiers, ils présentent beaucoup d’inconvénients également qui ne font pas d’eux le meilleur choix pour votre entreprise si vous êtes à la recherche d’un logiciel simple et sécurisé pour gérer votre facturation. Voici quelques-uns de ces inconvénients :

  • Vous rencontrez des difficultés dues à l’utilisation car ils sont développés en priorité pour les comptables pas pour les entrepreneurs
  • Vous devez payer une licence coûteuse si vous voulez les utiliser ou être contraint d’utiliser des versions craquées limitées
  • Vous ne pouvez avoir accès à l’outil que depuis un support fixe
  • Vous pouvez perdre vos données à n’importe quel moment si jamais votre ordinateur tombe en panne

4. Logiciels de facturation en ligne

Les logiciels de facturation en ligne sont des applications qui sont basées sur le cloud. Ils sont très adaptés aux besoins des entrepreneurs dans un monde dynamique et connecté. Si vous êtes à la recherche d’un outil simple d’utilisation et sécurisé pour vos données conçues spécialement pour la facturation (et la comptabilité), les logiciels de facturation en ligne sont la solution parfaite pour vos besoins en facturation. Sans plus tarder, voyons ensemble les différents avantages et inconvénients des logiciels de facturation en ligne.

Avantages

Les logiciels de facturation en ligne dispose des meilleurs avantages en ce qui concerne la gestion d’une facturation qui aide votre entreprise à croitre plus vite. Ci-dessous quelque-uns de ces avantages :

  • Vous pouvez créer et envoyer des factures depuis n’importe où
  • Vos données ne peuvent jamais être perdues car elles sont sauvegardées dans le cloud
  • Vous pouvez émettre des factures plus rapidement car le processus de création est dynamisé
  • Vous pouvez collaborer avec votre équipe (comptable, assistant, commercial, etc) depuis un seul et même endroit
  • Vous n’avez plus besoin de passer 1 min à faire la compta car elle est faite automatiquement dans l’application
  • Vous pouvez désormais suivre vos paiements et relancer vos clients automatiquement en cas de retard de paiement
  • Vous avez accès à des mises à jour en temps réel

Inconvénients

Malgré ses multiples avantages, les logiciels de facturation en ligne ont aussi leurs inconvénients et peuvent ne pas être le meilleur choix pour votre business. Ci-dessous quelques-uns de ces inconvénients ?

  • Vous avez besoin (pour la plupart) de souscrire à un abonnement mensuel
  • Vous avez besoin d’avoir accès à une connexion internet pour l’utiliser

Pourquoi aller vers un logiciel de facturation en ligne ?

Si vous avez lu les lignes précédentes, il est clair qu’adopter un logiciel de facturation en ligne est le meilleur choix pour l’automatisation de votre comptabilité et un processus de facturation simple et rapide. Ce qui vous fait gagner un temps considérable (près de 7h par semaine dans la tenue de votre comptabilité).

En plus il vous donne aussi la possibilité de suivre directement vos factures et de relancer vos clients en cas de non-paiement. Avec les logiciels de facturation en ligne, vous avez la possibilité de relier vos factures à votre comptabilité. Vous n’avez plus à supporter une infrastructure informatique dédiée ni à vous soucier de maintenance.

Optez pour Kudizy pour dynamiser la gestion de votre facturation

Kudizy un logiciel en ligne de comptabilité simplifiée conçut pour les entrepreneurs africains. Il intègre les outils nécessaires pour vous aider à émettre des factures professionnelles, gérez vos dépenses et tous les autres aspects financiers de votre entreprise. Pour la facturation, vous avez la possibilité de personnaliser vos factures en y ajoutant votre logo, une signature, etc. Vous pourrez aussi attribuer le rôle de la création de vos factures à certains de vos collaborateurs afin de vous focaliser sur autre chose.

C’est une application entièrement dédiée à l’entrepreneur africain, pas au comptable comme les progiciels de gestion intégrée. Il est très simple et facile à utiliser.

Créez gratuitement vos factures avec Kudizy !

Essayez gratuitement Kudizy pendant 14 jours pour créer des factures et des pro forma sans limite.

Catégories
Uncategorized

Comment créer et envoyer des factures en 1 min ?

Selon votre secteur d’activité, vous pourriez être amené à délivrer plusieurs factures chaque jour voir chaque semaine. Mais lorsque envoyer des factures (ou des pro forma) à vos clients devient contraignant parce cela vous prend un temps précieux, votre productivité se retrouve impacté. Et pire, vous vous exposez au risque de laisser échapper certains contrats. Pour pallier à cela, il vous faut disposer d’un moyen rapide vous permettant de délivrer vos factures plus rapidement afin de conclure des marchés plus facilement. Dans cet article, nous vous montreront étape par étape comment créer et envoyer désormais vos factures professionnelles et normalisées en 1 min (ou moins) à vos clients peu importe où vous vous trouvez.

Arrêtez d’utiliser les méthodes traditionnelles de facturation

Comment gérez-vous votre facturation actuellement ? Utilisez-vous des factures papier préconçues par votre imprimeur ? Ou utilisez-vous plutôt des factures réalisées avec des logiciels tableurs comme Excel, Word, etc. ? Ces méthodes sont souvent sources d’erreurs dans la plupart des factures que vous délivrez. Ces erreurs commises la plupart du temps sur le montant d’un bien ou encore sur des désignations peuvent être sources de conflits avec des clients ou encore des fournisseurs.

Par ailleurs, vous renseignez souvent la quasi-totalité des informations de chacune des factures que vous délivrez. Ceci est dû au manque d’automatisme de ces logiciels. Aussi, les moyens traditionnels de facturation ne vous permettent pas d’avoir un accès direct à la comptabilité de votre entreprise. Ainsi, pour effectuer vos comptes, vous serez obligé de faire plusieurs calculs à n’en point finir. Vous perdrez un temps considérable non seulement pour la délivrance de vos factures mais également pour le suivi de leur paiement.

Optez pour un logiciel de facturation en ligne

À l’ère de la dématérialisation des factures, les logiciels de facturation en ligne constituent une meilleure approche pour facturer vos clients. En effet, il s’agit d’une alternative qui vous permet d’automatiser votre facturation et de gagner beaucoup plus de temps. Des modèles contenant les mentions obligatoires légales devant figurer sur votre facture vous sont proposés par les logiciels de facturation. Vous pourrez facilement éviter les erreurs de saisie ou de calculs sur vos factures.

En seulement quelques clics, vous pouvez créer votre facture. Ensuite, vous pourrez l’imprimer au besoin ou encore l’envoyer par mail à votre client. D’un autre côté, vous pourrez suivre vos factures et savoir quand vous encaissez votre paiement ou bien relancer vos clients au besoin. Les logiciels de facturation vous offrent également la sécurité de vos données.

1 ère étape : créer votre compte gratuit sur Kudizy (30s)

Kudizy est une application de gestion financière simplifiée qui vous permet de créer et envoyer des factures, enregistrer et traquer vos dépenses, gérer vos clients, etc. Grâce à ces modèles de factures normalisées préconçu, la création de facture à l’image de votre entreprise devient un processus (presque) automatique.

Pour créer votre compte sur Kudizy, il vous suffit de cliquer sur le bouton suivant :

Créer votre compte Kudizy pour créer votre facture

Kudizy est gratuit pendant 14 jours.

2e étape : Dirigez-vous sur la page des factures (4s)

Pour créer une facture, vous devez d’abord vous connecter à votre compte Kudizy ou créer un nouveau compte si vous n’en avez pas encore.

Une fois que vous êtes connecté, voici les étapes à suivre pour créer rapidement une facture sur Kudizy:

  1. Dans la barre de navigation à gauche, cliquez sur l’onglet Ventes.
  2. Vous verrez affiché 3 sous catégories (Pro formas, Factures, Clients)
  3. Cliquez sur Factures pour ouvrir la page des factures

3e étape : créer une facture (2s)

Si c’est la première fois que vous créez une facture dans Kudizy, vous aurez la même vue que celle sur l’image ci-dessus. Cliquez maintenant sur le bouton Créer une facture pour commencer par créer votre facture.

Important : Si ce n’est pas votre première facture, le bouton pour créer votre facture sera simplement le bouton « Nouveau » en haut à droite de la page.

Après avoir cliqué sur le bouton « Créer une facture », vous serez dirigé vers la page de création de facture. Pour chaque nouvelle facture, vous aurez à renseigner les informations suivantes :

  • La date de création
  • Le délai de paiement
  • Le client (personne ou entreprise)
  • Les produits (ou services) pour lesquels vous facturez le client

4e étape : Choisir une date de création et un délai de paiement (5s)

Par défaut, la date de création est celle correspondant au jour où vous créez la facture. Toutefois, vous avez la possibilité de choisir une date antérieure si vous souhaitez par exemple enregistrer une facture antérieur.

Délai de paiement

Le délai de paiement représente l’échéance avant laquelle la facture doit être payée. Passé cette date, l’application considérera la facture comme en « retard de paiement » et vous le signalera sur le tableau de bord.

Cliquez sur le champ « Délai de paiement » pour choisir une date.

5e étape : ajouter un client, et le produit/service que vous vendez (23s)

Ajouter un client

Pour ajouter le client auquel vous souhaitez envoyer la facture, cliquez sur le bouton Ajouter un client. Dans le menu qui s’affiche, vous aurez la possibilité d’ajouter un nouveau client ou simplement de sélectionner un client existant.

Ajouter vos produits/services

Cliquez sur le bouton Ajouter une ligne pour inclure un produit/service sur votre facture. Automatiquement, une nouvelle ligne s’ajoutera sur laquelle vous pourrez ajuster les détails tels que la quantité, le taux de réduction (si vous en accordez) et la taxe.

Si votre facture comporte plusieurs produits/services, cliquez encore sur « ajouter une ligne » et répétez le processus précédent jusqu’à ce que tous les éléments de votre facture soient présents.

6e étape : enregistrer votre facture (3s)

Lorsque vous avez fini d’éditer votre facture, veuillez cliquer sur le bouton « Enregistrer » en bas à droite pour enregistrer la facture.

Important: Si vous quittez l’interface (en cliquant sur un autre onglet par exemple) sans avoir enregistré la facture, vous perdrez la facture en cours d’édition. Veillez donc à toujours cliquer sur le bouton « Enregistrer » avant de quitter la page.

Pour voir un aperçu de votre facture, cliquez sur le bouton « Voir la facture » se trouvant en haut à droite.

Et voilà, nous venons de créer une facture en 67 secondes.

Allez beaucoup plus loin…

En plus de tout cela, vous pouvez personnaliser vos factures en ajoutant :

  • Une signature
  • le logo de votre entreprise
  • modifier les informations de votre entreprise (raison sociale, email, téléphone, etc.)
  • ajouter une note sur la facture

Créez gratuitement vos factures avec Kudizy !

Essayez gratuitement Kudizy pendant 14 jours pour créer des factures et des pro forma sans limite.

Catégories
Comptabilité et gestion Entrepreneuriat

Comment choisir un logiciel de gestion financière pour votre entreprise ?

Vous vous souciez de votre gestion financière actuelle ? Vous craignez une possible mauvaise gestion de vos finances ? Vos préoccupations sont bel et bien fondées. En effet, les différentes opérations que vous effectuez chaque jour pour le compte de vos activités, ont évidemment des incidences financière sur votre entreprise. De ce fait, il est vraiment utile pour vous de pouvoir contrôler votre gestion financière afin de l’optimiser. Pour ce faire, les logiciels de gestion financière apparaissent de nos jours comme les meilleures alternatives. Cependant, le constat est qu’il existe actuellement beaucoup d’offres sur marché. Comment choisir alors le logiciel de gestion financière qui convient le plus à votre entreprise? Lisez cet article et découvrez les critères que vous devez absolument prendre en compte pour opérer facilement mais efficacement le choix de votre logiciel de gestion financière.

1. La compatibilité du logiciel aux réalités de votre entreprise

Pour bien choisir votre logiciel de gestion financière, il vous faut dans un premier temps prendre en compte divers aspects de votre entreprise. 

Tout d’abord, vous devez savoir que le type d’entreprise que vous gérez est très important en ce sens que le choix du logiciel peut varier en fonction de si vous êtes une PME, une très petite entreprise ou encore une grande entreprise. Tous les logiciels ne sauront pas par exemple intégrer tous les aspects de la gestion financière d’une grande entreprise. Par contre la plupart des logiciels disposent à peu près de toutes les fonctionnalités utiles pour les PME.  

Ensuite, en fonction du type d’activités que vous menez, vous pourrez opter soit pour un logiciel qui intègre des fonctionnalités générales pouvant être adaptées à votre entreprise ou bien vous pourrez rechercher un logiciel avec des spécificités données afin de gérer vos activités. C’est souvent le cas quand vous gérez une entreprise de bâtiments.

Par ailleurs, le logiciel que vous devez choisir doit évidemment être en accord avec les normes et les principes en vigueur dans votre pays. Il peut s’agir par exemple des règles qui régissent les factures normalisées. Il serait intéressant qu’il dispose également des moyens de paiement usuels tels que les paiements par carte VISA, ou encore les systèmes de paiement tels que mobile money. 

Enfin, le critère de la langue de l’application est également très important. En effet, vous devez choisir un logiciel conçu dans votre langue de travail. Ceci pourrait paraître évident mais il convient de mettre un accent particulier sur cet aspect.

2. La possibilité de collaborer avec vos partenaires

Quelque soit la composition de l’application, il faut qu’il puisse favoriser la collaboration entre vos divers collaborateurs. Ceci permettra de vite évoluer dans vos tâches. Dans ce cadre, il serait mieux d’opter pour un logiciel pouvant être utilisé par des personnes clées de votre entreprise, celles qui interviennent dans sa gestion financière.

Une application en ligne est idéale pour un travail collaboratif performant. En effet, vous pourrez plus facilement travailler en équipe sur les différentes activités de votre entreprise. Vous pouvez inviter vos collaborateurs sur l’application et leur attribuer des rôles précis. Ils pourront tous travailler conjointe sur le projet de n’importe quel endroit. L’avantage est que vous avez la possibilité de suivre leur travail de en temps réel.

3. La possibilité d’accéder aux données de votre entreprise

En tant qu’entrepreneur, il est important que vous ayez une vision globale et détaillée de toutes les opérations menées au sein de votre entreprise. A cet effet, vous devez opter pour un logiciel capable de vous fournir en temps réel toutes les informations relatives à votre business. Il peut s’agir d’informations telles que votre chiffre d’affaires, vos dernières ventes, vos dettes ainsi que d’autres détails. 

Ceci vous permettra de prendre des décisions à temps sans attendre forcément le compte rendu de votre comptable ou d’un partenaire en particulier. Il vous suffira juste de jeter un coup d’oeil à votre tableau de bord et vous serez assez renseigné sur l’évolution de votre entreprise. Vous ne risquez plus de perdre des opportunités dans vos affaires à cause du manque d’informations puisque vous aurez accès à toutes les données de votre entreprise depuis votre logiciel.

4. La sécurisation de vos données

Il ne servirait à rien d’utiliser un logiciel de gestion financière si après un dysfonctionnement vous perdez toutes vos données. A cet effet, la sécurisation de vos données par le prestataire devient un critère de choix pour choisir votre logiciel.

C’est en cela que les applications en ligne sont les plus prisées puisque vos données sont sauvegardées sur le cloud et vous pourrez y accéder depuis n’importe quel équipement informatique du moment ou vous avez internet.  Des sauvegardes automatiques sont faites et hébergées dans de grands serveurs de données. Les risques de perte de vos données sont donc carrément inexistants.

5. Le prix du logiciel

Acheter un logiciel trop cher pour votre entreprise serait un mauvais investissement. Ce qui n’est évidemment pas une bonne gestion financière. Il vous faudra veiller à acheter un logiciel qui convient à votre budget. 

Les logiciels en ligne vous proposent souvent un investissement initial faible puisqu’ils ne nécessitent pas des frais d’installation ou encore de maintenance.  Vous aurez dans la majorité des cas à effectuer un abonnement mensuel, ceci vous permet d’avoir une maîtrise parfaite de ce que vous dépensez pour le logiciel sur une période précise. La maintenance et les mises à jours coûteuses sont exclues.

Pour votre PME, il est très primordial que chacune de ses caractéristiques soit intégrée dans votre application de gestion. Si vous êtes prêt à utiliser une application adaptée pour gérer les finances de votre entreprise qui intègre toutes les fonctionnalités (facturation, la gestion des dépenses, gestion de stock etc.) ainsi que caractériques cités plus hauts, créer dès aujourd’hui un compte pour votre entreprise sur Kudizy.

Catégories
Entrepreneuriat

Comment choisir une banque pour son entreprise?

Qu’il s’agisse d’accéder à un financement, de sécuriser vos fonds ou encore d’effectuer des virements bancaires, la banque apparaît comme étant une structure adéquate vers laquelle se tourner. Cependant, vous est-il déjà arrivé de vous demander quelle banque serait idéale pour votre activité? Ou alors, êtes-vous dans l’embarras face à toutes les possibilités existantes?

En effet, de nombreuses entreprises continuent de rencontrer d’énormes difficultés dans la gestion de leurs ressources financières parce qu’elles ont soit pris le choix de leur banque à la légère, soit effectué un choix par défaut. Il convient alors de vous poser les bonnes questions afin de choisir la banque qui correspond le mieux à votre entreprise.

Dans cet article, nous vous dévoilons les quatre (4) critères sur lesquels vous appuyer pour effectuer ce choix de manière efficace.

1. Les besoins de votre entreprise

Selon le type d’entreprise que vous avez, c’est-à-dire votre statut juridique ou encore le type d’activité que vous menez, vos besoins diffèrent de ceux d’autres entrepreneurs. Il convient alors en premier lieu de vérifier si les services offerts par la banque en question répondent à vos besoins.

Pour ce faire, vous devez établir la liste des services dont vous aurez besoin auprès de la banque dans le cadre de vos activités. Il peut s’agir par exemple de services comme :

  • les prêts professionnels
  • les guichets automatiques bancaires (GAB)
  • les cartes bancaires
  • le paiement de factures de services ( eau, électricité etc)
  • les services bancaires par téléphone ou par internet
  • l’accompagnement par un service client personnalisé, 
  • les services d’assurance, 
  • les paiements sécurisés en ligne, 
  • les virements internationaux,
  • les placements de titre
  • la possibilité de découvert bancaire,
  • etc…

Vous veillerez à vérifier si ces différents services sont disponibles auprès de la banque. Vous devez vous assurez que la banque que vous choisirez met un accent particulier sur tous les besoins de votre entreprise qui vous tiennent à cœur. Au cas contraire, ce choix risquerait de causer une possible paralysie de vos activités dans l’avenir.

2. Le montant des frais bancaires

L’autre paramètre qu’il faut prendre en compte constitue les frais bancaires. C’est d’ailleurs la première raison pour laquelle plusieurs entrepreneurs décident de changer de banque. En effet, le montant des frais bancaires liés aux services nécessaires pour votre activité peuvent varier d’une banque à une autre. Le but sera donc de rechercher la banque qui vous offre le meilleur tarif possible pour les différents services auxquels votre entreprise pourrait souscrire.

Les frais bancaires auxquels vous devrez vous référer sont:

  • ceux que vous devez payer en contrepartie d’un service de la banque (tenue de compte, carte bancaire, assurance , virement, etc… )
  • et ceux appliqués en cas d’incident de fonctionnement (le rejet d’un chèque , chèque sans provision , chèque sans provision , intérêt de découvert , commission d’intervention , etc…)

Peu importe la banque que vous choisirez, avoir une idée du tarif qui correspond aux différents frais bancaires vous évitera de prendre une banque trop chère pour vous.

3. La localisation de la banque

Il vous serait très compliqué de travailler avec une banque qui n’a aucune agence dans votre ville, ni dans une ville proche. La situation géographique de la banque compte également beaucoup dans le choix de la banque.

Un entrepreneur dont l’activité est exclusivement liée à une seule ville du pays pourra se contenter d’une banque locale. Cependant, s’il exerce son activité dans toutes les villes du pays, il lui sera très compliqué avec une banque pareille. Il devra alors se trouver une banque disposant de plusieurs agences dans le pays.

De ce fait, l’idéal est d’opter pour une banque de proximité. En effet, il serait intéressant que la banque dispose d’agences dans votre ville. Ceci vous permettra de vous y rendre pour vos moindres besoins. Une banque qui dispose de plusieurs agences dans votre région vous permettra d’effectuer plus rapidement vos opérations. Vous pourrez effectuer vos opérations de dépôts ainsi que de retraits sans avoir à parcourir des kilomètres. Ceci vous facilitera également dans vos tâches quotidiennes.

4. La qualité des services de la banque

Un autre élément primordial auquel il faudrait aussi vous intéresser est la qualité des services de la banque. Il s’agit de la capacité qu’elle a à satisfaire ses clients et à être recommandé. Vous devez donc passer en revue les systèmes que la banque met en place pour servir et faciliter vos opérations.

Par exemple,vous pouvez tenir compte de la rapidité des opérations de retrait, de dépôt ou encore de virement. Le niveau de sécurité des fonds, le site internet de la banque, ses applications, ses conseillers clientèles etc. sont aussi des éléments importants à prendre en compte. Vous devrez également si possible vous renseigner auprès des clients de la banque en vue de recueillir leurs avis. Ces derniers peuvent témoigner de la qualité des services de la banque.

Par ailleurs, certaines banques qui vous offrent des opportunités particulières en ce qui concerne la gestion de votre épargne. Elles disposent de certaines divisions qui vous servent d’intermédiaire sur les marchés financiers et se concentrent principalement sur le conseil aux entreprises (introductions en bourse, placement d’obligations…). Il faudrait commencer à penser à ces différentes opportunités dès maintenant.

Pour finir, afin de garantir de bonnes relations avec votre banque, il est nécessaire de bien choisir votre banque. Celle-ci vous accompagnera dans vos activités de tous les jours et peut être importante pour le développement de votre entreprise.  Il serait donc intéressant de procéder à un travail préparatoire qui consistera à analyser plusieurs banques. Ceci vous permettra de choisir une banque qui remplit vos critères.

Catégories
Comptabilité et gestion Entrepreneuriat

4 conseils pour éviter la faillite en période de crise

Une crise est une période éprouvante durant laquelle toutes les ressources d’une entreprise sont mobilisées pour éviter une possible faillite. Peu importe sa nature, lorsque la crise survient, elle met à terre plusieurs entreprises, noyées par les difficultés financières. Pourtant, d’autres entreprises arrivent à mener normalement leurs activités, voire réadapter leurs affaires et se faire beaucoup plus de revenus. Plusieurs voies et moyens permettent à ces entreprises de résister face à la crise et de pallier à la faillite. Découvrez dans cet article, quatre conseils efficaces vous permettant de surmonter les crises survenant lors de l’exercice de vos activités. 

1. Élaborez de façon urgente un nouveau plan d’affaires

Le plan d’affaires ou business plan est un document par lequel sont décrites les différentes stratégies élaborées par l’entreprise. Ces stratégies concourent toutes à l’atteinte de ses objectifs. Le business plan présente également l’analyse de la situation du marché et toutes les actions à réaliser par l’entreprise. Ce document est sans doute très important pour la bonne marche de vos activités. 

De ce fait, l’élaboration d’un nouveau plan d’affaires conçu pour la circonstance révèle toute son utilité. En effet, le nouveau plan d’affaires vous permettra notamment de revoir votre stratégie et de réorganiser vos activités. Il vous aidera à mieux vous adapter à la situation de crise. En effet, vous pourrez déterminer si possible de nouvelles opportunités d’affaires ou encore de prévenir d’éventuels risques d’imprévus. 

Pour qu’il soit efficace, le nouveau plan d’affaires doit contenir des informations essentielles telles que:

  • les détails sur toutes les activités que vous menez au sein de votre entreprise. 
  • la description de la situation actuelle de l’entreprise. Il s’agira ici de retracer le niveau de stabilité de votre entreprise ainsi que sa phase de croissance.
  • la stratégie marketing. Elle prendra en compte les actions marketing qui vous serviront à promouvoir votre produit ou service. 
  • les prévisions concernant les ventes afin de mieux cerner les approvisionnements à faire en fonction de la crise. 

Il est important que vous élaborez un nouveau plan d’affaires le plus vite pour reprendre le contrôle de votre entreprise. A noter que les stratégies du business plan peuvent varier en fonction du type d’entreprise que vous dirigez. 

2. Renforcez la confiance des clients et des collaborateurs

Les clients sont ceux qui déterminent la réussite votre business. Ils ont le pouvoir de sauver votre entreprise même si elle se trouve au bord de la faillite. C’est pour cela qu’ils représentent la variable la plus importante de tout business. Vous devrez être en contact permanent avec vos clients afin de mettre vos clients au parfum de l’évolution des activités. Vous pourrez ainsi leur faire part des changements qui seraient survenus. 

Le but sera de miser davantage sur les points forts de votre entreprise, sur ses  produits phares. Cela vous permet de démontrer à vos clients combien ils sont importants à vos yeux. Il en va de même pour vos collaborateurs envers lesquels vous devez faire preuve de transparence absolue sur votre gestion. Ceci renforcera certainement le lien de confiance entre vous. Vos collaborateurs peuvent également par exemple vous sortir des idées pouvant vous sortir de la crise. Ils sont d’une aide précieuse dans le processus.

Dans cet article nous partageons avec vous les astuces vous permettant de garder en permanence le contact avec vos clients.

3. Limitez la production 

Pendant la crise, votre production doit se faire de façon contrôlée afin d’éviter que votre entreprise n’épuise toutes ses ressources. Il serait alors primordiale d’évaluer au préalable la situation financière de votre entreprise. Pour le faire efficacement, vous pouvez procéder à un inventaire général qui tient compte de la variation des ventes récentes. Ceci vous permettra d’effectuer une bonne estimation des approvisionnements à faire prochainement. 

En plus d’être en contact avec vos clients, il faudrait pouvoir évaluer la demande et y répondre. Dans le cas contraire, vous pourrez enregistrer des pertes si vous n’arrivez plus à vendre vos produits. C’est pour cette raison qu’il est important de faire une évaluation de la demande avant de procéder à la production. Pour évaluer la demande, vous avez la possibilité de lancer une enquête auprès de vos clients pour être mieux fixé.

4. Optez pour un chômage technique

Lorsque la crise vous contraint à réduire ou à suspendre vos activités, vous pouvez procéder à chômage partiel. Le chômage technique, encore  appelé chômage partiel, permet à votre entreprise de réduire ses frais de personnel. Il ne s’agit pas d’une rupture des contrats de travail qui lient votre entreprise à vos salariés. Cependant, pour recourir à un tel processus, il faut une demande d’autorisation au préalable auprès des autorités territoriales.

Selon l’ampleur de la crise, votre entreprise n’aura d’autre choix que de réduire le nombre d’heures de vos salariés pour ainsi baisser les charges du personnel. Comme les ventes ou l’écoulement de vos produits tournent presque au ralenti , il est bien de réduire également l’activité de vos employés afin de pouvoir les rémunérer en fonction du nombre d’heure passé. 

En définitive, pour surmonter une crise, période compliquée pour votre entreprise, vous devez prendre les mesures financières adaptées, réadapter vos stratégies en définissant un nouveau plan d’affaire. Vous pourriez augmenter vos chances de survie si vous mettez effectivement en pratique ces différentes astuces. Retenez que votre façon de dynamiser la productivité tout en maintenant l’équilibre entre l’offre et la demande pourrait être le moyen utile pour surmonter la crise.

3 ressources clés pour démarrer une bonne gestion financière

Recevez directement dans votre boite mail, nos trois meilleurs ressources pour démarrer une bonne gestion financière.

Catégories
Comptabilité et gestion

Comment facturer facilement vos clients en ligne?

La facturation est l’une des tâches auxquelles vous êtes conviés en tant que chef d’entreprise, prestataire d’un service donné. Toutefois, vous ne devriez pas être obligé d’aller à votre lieu de travail avant de facturer vos clients. Ceci est encore plus d’actualité pendant cette période difficile pour tous ou nous sommes contraints de limiter nos contacts sociaux, donc également ceux avec nos clients ou partenaires. Cet article vise à vous apporter des informations claires et précises sur ce qu’est une facture, les mentions qui doivent y figurer et plus important encore les moyens par lesquels vous pourrez élaborer vos factures en ligne. A la fin de l’article, nous vous proposons notre guide sur la facturation que vous pourrez télécharger gratuitement.

Qu’est-ce qu’une facture?

Une facture est un document qui atteste de l’achat ou de la vente de biens ou services. C’est avant tout un document qui mentionne le mot « facture ». Un document portant mention de « Bon de commande », « Bulletin de commande », « Bon de livraison », « Bulletin de livraison », n’est pas une facture. Ainsi, il ressort clairement qu’il s’agit de l’un des documents les plus utilisés par les entreprises. En fonction de votre niveau d’activité, vous êtes amenés à délivrer plusieurs factures tous les jours à divers clients.

En tant qu’entrepreneur, votre besoin est donc de pouvoir continuer à délivrer des factures ou que vous soyez, que ce soit au travail ou à la maison. Facturer vos clients en ligne revient alors à disposer d’outils adéquats afin de pouvoir le faire sans vous déplacer et ce, grâce à une plateforme précise. Cependant, une facture peu importe comment elle est délivrée, doit contenir certaines mentions qu’on pourrait qualifier d’obligatoires.

Que doit contenir une facture?

Facture

Quelque soit la forme ou l’outil avec lequel vous réalisez votre facture, elle doit absolument comporter les éléments suivants :

  • Le numéro unique d’identification à la TVA
  • Le numéro unique de facture
  • La date d’émission
  • La date de vente
  • L’identité de l’acheteur (avec le numéro d’identification à la TVA si possible)
  • L’identité du vendeur ou du prestataire de service
  • La désignation du produit ou de la prestation
  • Le prix unitaire
  • Le taux de TVA
  • La date d’échéance du paiement.

Ces différentes mentions sont obligatoires pour vos factures et doivent figurer sur vos factures. Les diverses normes en vigueur dans votre pays pourront par ailleurs déterminer d’autres mentions supplémentaires.

Si la facture doit comporter certaines mentions obligatoires, il n’en demeure pas moins qu’elle doit être conçue par un outil pouvant vous permettre de les délivrer peu importe l’endroit vous vous trouvez.

La facturation en ligne, un moyen plus simple pour facturer rapidement vos clients

Facturation en ligne

Plusieurs moyens vous servent pour la gestion des factures que vous délivrez à vos clients. Il peut s’agir par exemple d’un logiciel Excel ou encore de Word qui sont les moyens traditionnels utilisés par la plupart des PME. Cependant, ils ne sont pas exempts de tout reproche et donc peuvent être à la base de possibles erreurs. Vous pourrez à cause de ces erreurs perdre certains clients à cause de litiges liés à la facturation. Pire, vous pourrez avoir des problèmes vis-à-vis du fisc ou encore de la loi. Aussi, ces outils ne sont pas forcément pratiques pour votre mode de travail et donc, ne seront pas forcément optimales. A cet effet, pour une optimisation de la gestion de vos factures, la nouvelle approche qui prévaut actuellement est celle d’opter pour un logiciel de facturation pour votre entreprise. En effet, un logiciel de facturation en ligne vous permet :

  • d’automatiser vos factures : vous disposez en effet de modèles préconçues de factures comportant déjà les mentions obligatoires. Vous n’aurez juste qu’à modifier et imprimer votre facture en seulement quelques clics. Ceci vous permettra de gagner beaucoup plus de temps et de simplifier le processus.
  • d’éviter les impayés : il vous permet de suivre l’évolution des factures que vous délivrez. Vous pourrez plus facilement relancer les clients qui ne vous ont pas encore payé. Aussi, il peut avoir des fonctionnalités de paiement en ligne afin de faciliter la tâche à vos clients pour que ces derniers puissent vous payer plus rapidement.
  • d’éviter des erreurs : Et oui, avec un logiciel en ligne vous avez moins de risques d’erreurs dans vos factures. Peu importe le nombre que vous faites, il vous rappellera lorsqu’il manquera certaines informations entre autres.
  • de sécuriser vos données : un seul problème avec votre disque dur interne peut vous faire perdre toutes vos factures réalisées sur votre ordinateur avec un logiciel de bureau non connecté à internet. Un logiciel en ligne vous permet de sauvegarder toutes vos données dans le web et de garantir leur sécurité contre tout aléa.

Voilà donc quelques avantages que vous pourrez tirer en utilisant un logiciel en ligne pour facturer vos divers clients.

Si vous êtes prêt à utiliser un logiciel en ligne pour créer vos factures de n’importe où, la question que vous allez vous poser est : quel est le meilleur logiciel que je peux utiliser ?

En effet, il existe plusieurs logiciel que vous pouvez utiliser comme : Waveapp, Quickbooks, SAGE, etc. 

Cependant, le vrai problème avec ces outils est qu’ils sont pour la plus en anglais et pas adaptés aux normes des entreprises de l’espace OHADA. Aussi, ils vous reviennent généralement très chers et nécessitent souvent l’assistance d’un comptable pour leur utilisation. Ils peuvent également nécessiter l’installation du logiciel sur votre ordinateur. Il en résulte que  ces outils ne sont pas vraiment à la porté des PME.  Si vous exercez vos activités dans l’un des 17 pays de l’OHADA, le seul outil disponible pour vous aider à délivrer des factures depuis n’importe où est Kudizy.

Créer toutes vos factures professionnelles conforme aux normes de votre pays

Facturation en ligne

Dans le but d’aider les entreprises à pouvoir gérer plus facilement leur comptabilité et plus particulièrement à pouvoir facilement facturer leurs clients, Kudizy vous offre son logiciel de facturation en ligne. En effet, ce logiciel vous propose un outil adapté à vos besoins surtout lorsque vous êtes entrepreneur africain. Il remplit parfaitement les critères en vigueur quant aux mentions devant figurer sur les factures. Aussi, il vous garantit une simplicité hors du commun.

Avec Kudizy vous pourrez concevoir vos factures que vous soyez à la maison ou en voyage d’affaire. Il vous suffit juste vous connecter à Kudizy et de créer votre compte en seulement quelques clics. Ensuite vous pourrez délivrer vos factures à volonté. Actuellement, Kudizy vous offre son logiciel en ligne pour 14 jours d’essai gratuit. N’attendez-plus ! Créez dès maintenant votre compte Kudizy. Ce sera évidemment d’un grand apport dans l’évolution de vos activités.

Facturez vos clients plus rapidement !

Créez et envoyez des factures à vos clients sans limites pendant 14 jours !

Catégories
Comptabilité et gestion

Tout savoir sur la TVA

La TVA est un impôt indirect qui est perçu sur presque tous les biens et services consommés ou utilisés. Les procédés relatifs à la collecte, au calcul, ainsi qu’au reversement de la TVA obéissent à des règles et procédures spéciales qui peuvent varier selon chaque pays. Il faut remarquer que de nos jours, la question de la TVA reste encore floue aux yeux de plusieurs entrepreneurs. Compte tenu de l’importance de la TVA dans la comptabilité ainsi que sur la bonne marche de vos activités, nous vous proposons de lire cet article qui vous donne toutes les informations utiles en rapport avec la TVA.

Définition de la TVA

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est une taxe relevant de la fiscalité de la consommation. Autrement dit, c’est un impôt perçu sur les dépenses liées à la consommation. Il s’agit d’un impôt indirect puisque son recouvrement ne se fait pas directement par l’état. C’est également un impôt spécial et très important car il constitue la première source de recettes fiscales de la plupart des pays.
De façon pratique, la TVA représente la différence entre un prix hors taxe (HT) et un prix toutes taxes comprises (TTC). C’est la raison pour laquelle lorsqu’une société facture un bien ou un service, le prix tient compte de la Taxe sur la Valeur Ajoutée.

Qui paye la TVA et qui la collecte ?

La TVA est intégralement à la charge du consommateur qu’on pourrait qualifier d’acheteur dans certains cas. Cependant, elle est collectée par les organismes assujettis à la TVA; Il s’agit entre autres des entreprises, de quelques professions indépendantes et de certaines associations.
En effet, lors de l’achat d’un produit ou service auprès d’une entreprise par exemple, le consommateur paie la TVA sur le produit ou le service en question. La TVA est donc une taxe qui vient s’ajouter au prix de tous les produits qui y sont assujettis. Seuls quelques produits ou services sont exonérés, comme par exemple la vente de timbres fiscaux ou postaux.

La TVA est un impôt indirect, ce qui signifie qu’elle n’est pas collectée directement par l’Etat comme l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation ou la taxe foncière. L’entreprise collecte alors la TVA auprès du consommateur lors de la vente de leur produit ou service et la reverse ensuite à l’état. On peut donc dire qu’elle joue un rôle d’intermédiaire entre le consommateur et l’État.

Quel est le taux de la TVA?

Les taux de TVA varient de 15% à 20% selon les pays (Congo 5,25% et 18,9%, Cameroun 19,25%, Bénin 18%, Gabon 10% et 18%, Guinée équatoriale : 6% et 15%, Centrafrique : 19%, Tchad 18%).

Certains produits peuvent faire l’objet d’exonération ou peuvent être soumis à des taux réduits suivant le pays en question.

Les cas d’exonération de la TVA

L’exonération de TVA est une pratique dont peuvent bénéficier certaines entreprises. La taxe sur la valeur ajoutée n’est pas toujours obligatoire pour toutes les entreprises.

Même si les opérations suivantes répondent aux conditions d’imposition à la TVA, elles ne sont pas soumises à TVA. Il s’agit :

  • Les activités de la pêche maritime.
  • Les activités du commerce extérieur (importation et livraisons intracommunautaires).
  • Les œuvres à but non lucratif, à caractère social ou philanthropique.
  • Les activités médicales, paramédicales.
  • Les activités d’enseignement.
  • Les locations d’immeubles nus.
  • Les locations de logements meublés.
  • Les livraisons de déchets neufs d’industrie et matières de récupération.

Il faut noter que ceci peut varier en fonction de chaque pays. Il serait donc très utile pour vous de consulter le code général des impôts en vigueur dans votre pays pour des informations plus précises.

Le reversement de la TVA

Les entreprises reversent dans un premier temps la TVA collectée à l’Etat et récupèrent dans un second temps la TVA qu’elles ont elles-mêmes payée au cours de leurs achats auprès des fournisseurs ou sous-traitants.

Ceux-ci reversent à l’Etat la TVA en fonction de leur « valeur ajoutée » qui est en effet, la différence entre la valeur finale des biens et services (prix de vente) et la valeur des biens et services utilisés afin de pouvoir fabriquer les biens ou services en question.

TVA nette à reverser = TVA collectée ou brute – TVA déductible

Qu’est ce que la TVA collectée?

L’entreprise qui collecte la Taxe sur la Valeur Ajoutée quand elle vend un produit ou un service est chargée de la reverser à l’État. La TVA collectée correspond à la TVA facturée par une entreprise à son client lors de la réalisation d’une opération au profit du client.
La TVA collectée par l’entreprise est reversée à l’État.

Qu’est ce que la TVA déductible?

Dès que vous réglez une facture, vous payez de la TVA à vos différents fournisseurs, l’État se charge de vous rembourser cette TVA. Vous allez donc la déduire de la TVA collectée avant de procéder au renversement.
La TVA déductible est une somme que les professionnels peuvent déduire de leurs achats. Lorsqu’une entreprise achète un produit auprès de son fournisseur, elle lui paye la TVA. Il faudra donc déduire cette TVA de la somme à verser à l’administration fiscale.
Toutefois, afin de bénéficier de cette TVA déduite, l’entreprise doit respecter certains critères :

  • Le montant de la TVA doit figurer sur une facture ;
  • La TVA doit être exigible chez le fournisseur de l’entreprise ;

Les biens et services pour lesquels l’entreprise déduit la TVA doivent être acquis dans le cadre d’une activité professionnelle.

Calcul du montant TTC

Pour calculer le montant de la TVA, il suffit de diviser le prix hors taxe (HT) par 100 et de le multiplier par son taux. Ce taux varie évidemment en fonction de chaque pays.

C’est quoi un crédit TVA?

TVA à reverser = TVA collectée – TVA déductible

Lorsque la Taxe sur la Valeur Ajoutée à déduire est supérieure à celle collectée, l’entreprise bénéficie d’un crédit de TVA. Vous pourrez ainsi obtenir remboursement de ce crédit de TVA ou l’utiliser pour payer les prochains impôts.

La déclaration de la TVA

La déclaration de TVA est une synthèse des dettes et des créances de l’entreprise sur une période donnée. Toute entreprise assujettie à la TVA doit obligatoirement faire une déclaration de TVA, en fonction de son chiffre d’affaires et de son régime, sachant qu’un seuil obligatoire est à respecter.

Champ d’application

Quand une personne réalise des opérations économiques comme des ventes de biens ou des prestations de services de manière indépendante, elle est alors assujettie à la TVA. Le champ d’application précise les personnes ainsi que les opérations auxquelles s’applique la TVA.

Personnes imposables

L’entreprise individuelle, comme toutes les entreprises, est assujettie à la taxe sur la TVA dès lors que certaines conditions fixées par les textes de chaque pays sont réunies.

Personnes imposables par option

Il s’agit des personnes physiques ou morales ayant fait la demande pour être assujettie à la TVA. Toutefois, certaines conditions doivent être remplies au préalable pour que la demande soit prise en compte.
Il faut également préciser que toute personne qui mentionne la TVA sur une facture ou sur tout autre document en tenant lieu est redevable de la taxe du seul fait de sa facturation.

Opérations imposables

Il s’agit des opérations effectuées dans le cadre d’une activité de production, d’importation ou de prestation de services ainsi que pour les activités commerciales, agricoles, extractives, industrielles, forestières, artisanales ou encore celles des professions libérales ou assimilées.
Les règles applicables en matière de déclaration et de paiement de la TVA diffèrent selon la forme juridique de l’entreprise (entreprise individuelle, SARL, EURL, etc.), selon son chiffre d’affaire prévisionnel ou effectif et selon chaque pays.

En définitive, il est important de notifier toute l’importance de la TVA aussi bien pour les entreprises qui y sont assujetties que pour l’ensemble des consommateurs de biens ou de services soumis à la TVA. Il faut également préciser que les règles applicables à la TVA ne sont pas immuables et peuvent donc varier d’un pays à un autre.

Téléchargez la version PDF de cet article afin d’y revenir quand vous voudrez

Catégories
Entrepreneuriat Spécial COVID-19

Comment rester en contact avec vos clients pour générer des ventes?

Le COVID-19 a changé radicalement nos interactions sociales et a laissé un impact considérable sur notre façon de faire les affaires et d’interagir avec nos clients. Les mesures de sécurité à respecter comme la distanciation sociale ou le confinement, nous obligent à faire face à des contraintes sans précédent pour garder une relation étroite et proche avec notre clientèle.

Toutefois, pour vous entrepreneur, il existe un intérêt énorme à maintenir une étroite interaction avec vos clients au cours de cette période. En effet, ces derniers seront potentiellement les premiers à commander votre produit ou service depuis chez eux dans le cas où vous décidez d’effectuer votre transformation digitale (si ce n’est pas encore fait). La raison de ceci est qu’ils  vous connaissent déjà et seront donc plus disposés à continuer d’acheter vos produits, même s’ils ne peuvent plus se rendre à votre magasin ou local. 

Nous avons pensé à vous, aux difficultés que vous rencontrez présentement pour réadapter votre support client aux nouvelles normes et continuer par générer des revenus. Nous pensons que cette période est le meilleur moment pour vous de profiter des opportunités que vous offre internet pour rester en contact avec vos clients et continuer par vendre vos services efficacement.

Dans cet article nous vous montrerons :

  • les trois étapes pour garder facilement contact avec vos clients si vous êtes une petite entreprise;
  • comment mieux servir ces derniers afin d’augmenter vos ventes;

Les moyens utilisés pour garder le contact avec votre clientèle dépendent intrinsèquement de la taille de votre entreprise et de vos besoins. Par exemple, si vous êtes une petite entreprise de quelques personnes ou un solo entrepreneur, utiliser simplement une application comme Whatsapp Business peut suffire à offrir le meilleur service à vos clients. Cependant, si vous êtes une entreprise de taille plus grande avec des besoins de gestion de la clientèle plus avérés, vous aurez besoin d’outils plus professionnels (CRM) tels que Pipeline, Zoho ou Salesforce, qui s’occupent de toutes les étapes de la communication dans votre processus de vente. En plus d’avoir fait leurs preuves sur le marché au cours des dernières années, ces outils cités précédemment  vous offrent tous quelques jours d’essai gratuit. Ainsi donc, vous devriez pouvoir identifier le CRM qui correspond le mieux à votre entreprise après quelques tests. 

Pour les petites entreprises, la première étape pour reprendre contact avec vos clients est de :

1. Constituer votre carnet d’adresse de clients. 

Maintenant plus que jamais, vous devez voir clair dans votre carnet d’adresse si ce n’est pas déjà le cas. Peu importe si vous avez la liste de vos contacts sur papier, dans un agenda ou dans votre téléphone, vous avez besoin de constituer votre répertoire de clients. Si vous n’avez aucune liste de contacts, veuillez en construire une dès aujourd’hui en demandant à vos prochains clients de vous laisser leur numéro.

2. Télécharger whatsapp business 

A défaut de posséder l’application de messagerie Whatsapp sur votre téléphone, vous en avez certainement au moins déjà entendu parler. Cependant, il existe une une version de cette application permettant aux entreprises comme la vôtre de gérer la communication avec leurs clients (gérer le support client). Elle présente des fonctionnalités spécifiques qui ne sont pas disponibles dans le Whatsapp par défaut. Par exemple, elle vous permet de configurer des réponses automatiques aux questions courantes (horaires d’ouverture, modalités de passage de commandes, etc.) . Vos clients sont connectés sur whatsapp au quotidien, et être en mesure de  communiquer directement avec eux depuis cet espace vous rapprochera d’eux. 

Pour la télécharger, rendez-vous dans le Play store ou l’Apple Store et recherchez “whatsapp business”.

3. Partagez vos liens avec vos clients

Ecrivez et envoyez un message personnalisé à chacun de vos clients pour les informer du fait que vos services sont désormais disponibles à distance. Si vous n’avez pas assez de temps ou que votre carnet d’adresse est assez considérable, vous pouvez simplement configurer un message général annonçant ces changements que vous transférerez à vos clients. 

Si vous avez déjà tout ce système en place, nous pouvons maintenant passer aux étapes que vous pourrez suivre pour continuer à servir vos clients et générer des ventes.

Comment servir vos clients pour continuer par générer des ventes?

Une fois que vous avez repris contact avec vos clients et commencé par enregistrer vos premières ventes, tout ce qu’il vous reste à faire est de mettre en place un système optimisé pour mieux les servir. 

Pour cela, vous aurez besoin de :

1. Configurer un système de réponses automatiques

 Vous pouvez le faire facilement avec un auto répondeur sur votre page Facebook ou sur votre numéro business whatsapp. Tout ce que vous aurez besoin de faire c’est d’ecrire les differents messages que vous souhaitez que vos clients recoivent en votre absence et ensuite de la configurer dans les differentes applications.

2. Gérer la facturation 

Pour vendre vos produits ou services de façon réglementaire et professionnelle, vous aurez besoin de facturer vos clients selon les exigences de la loi. Ceci vous permettra de garder une trace de chaque vente et suivre de près vos entrées. Pour le faire de façon dynamique et ne pas perdre une seule minute dans le processus de vente, vous aurez besoin d’une application en ligne adaptée exactement à ces conditions. Créez dès maintenant votre première facture en ligne ici.

3. Gérer la vente

Si vous avez un restaurant par exemple, vous aurez besoin de soit solliciter un service de livraison à domicile, soit vous chargez vous-même de livrer la marchandise à vos clients, selon que vous en avez les moyens ou pas. La première option, celle du service de livraison, est préférable car elle vous permet de concentrer vos efforts à recevoir plus de commandes. Toutefois, dans le cas où vous le faites vous-même, veillez à respecter les mesures de sécurité adéquates lors de la livraison.

La continuité des activités est cruciale pendant cette période spéciale. C’est pour cela que nous insistons et travaillons à développer des contenus spécifiques pour vous accompagner dans la réadaptation de vos processus. Néanmoins, la première étape pour cette adaptation  consiste à reprendre contact avec vos clients et d’utiliser les services cités plus haut pour continuer de les servir efficacement. Si vous souhaitez faire tourner votre entreprise en ligne dès aujourd’hui et profiter de ces nombreuses opportunités, vous pouvez consulter notre article sur comment effectuer votre transformation digital et celui sur comment utiliser internet pour générer plus de ventes. 

3 ressources clés pour démarrer une bonne gestion financière

Recevez directement dans votre boite mail, nos trois meilleurs ressources pour démarrer une bonne gestion financière.